Accéder au contenu
DESIGN : NAISSANCE D'UN EXCESS

Avec EXCESS, l'objectif est de créer une marque dotée d'une personnalité affirmée, qui rompt avec les codes de la voile classique. L'équipe de design a donc travaillé sur une expérience globale.

 

Un designer pense avant tout à l’émotion que va générer son dessin. La première impression doit être la bonne, car tout réside dans ce premier message véhiculé par la « présence » du bateau. Dessiner un voilier, objet mythique par excellence, c’est honorer la légende qui l’anime. Tout design commence par l’écoute, par la compréhension des objectifs du projet, par des échanges incessants entre l’équipe et les architectes et enfin, par l’identification des mots clés qui vont encadrer la phase de création.

 

Avec ces nouveaux catamarans, l'objectif est de sortir de la zone de confort associée à un conformisme rassurant et inventer une nouvelle référence. La création doit répondre à des attentes inattendues et la vraie innovation n’est pas de suivre les tendances, mais réside dans le fait de les devancer. L'équipe élue invente un langage symbolique, une approche sculpturale, des formes souples proches du monde des cétacés et loin des lignes policées inspirées des structures rigides. L'autre idée forte est l'introduction d’une ligne directrice dans la composition : une ligne en coin qui part de l’avant des coques qui donne un sens directionnel prononcé à l’ensemble de tous les bateaux de la gamme EXCESS, et lui donne comme un regard…

 

Le positionnement des barres à roue, si déterminant dans le parti-pris de contact avec la mer, a demandé beaucoup d’attention pour apporter des solutions qui soient à la fois sécurisantes, qui fonctionnent dans toutes les conditions et qui soient visuellement intégrées. Mais un projet sans contrainte serait presque ennuyeux, comme le disait parfaitement le célèbre designer américain, Charles Eames : « Les contraintes sont les meilleures amies des designers ».